Les différentes étapes de la chute des cheveux

Indépendamment d'un diagnostic précis de la chute de cheveux, on peut aussi identifier à quel point l'alopécie est avancée simplement en examinant la condition générale de la chevelure. Il existe une classification des différentes conditions capillaires permettant une évaluation objective. Chez l’homme, on utilise la méthode nommée échelle de Hamilton-Norwood, chez les femmes, on utilise plutôt le schéma Ludwig.

Le schéma Hamilton-Norwood est un indice représentant les différents stades de l’alopécie androgénétique, en particulier chez l’homme. Il a été développé en 1951 par Hamilton et modifié en 1975 par Norwood. Le schéma comprend en tout sept stades de décalvation présents dans 80% des cas de perte de cheveux androgénétique. La schématisation de chacun de ces stades permet une documentation standardisée de l'alopécie.

Les phases du schéma Hamilton-Norwood

Etape I : Un recul faible ou inexistant de la ligne frontale arrière accompagne un léger creusement symétrique des golfes fronto-temporaux.

Etape II : Un recul symétrique de la ligne frontale arrière détermine des aires triangulaires de récession au niveau fronto-temporal. Leur point le plus profond est à 2 cm à l'avant d'une ligne verticale imaginaire tracée à partir des oreilles.

Etape III : Stade dans lequel les golfes fronto-temporaux sont les plus profonds. La pointe la plus postérieure de ces golfes est située à environ 2 centimètre de la ligne imaginaire reliant les oreilles.

Etape IV : Les zones antérieures et postérieures de dégarnissement sont séparées par une bande chevelue d'une densité estimable.

Etape V : La bande chevelue séparant les zones dégarnies est plus étroite et plus clairsemée: la chevelure située sur les tempes et l’occiput prend une forme de fer à cheval (également dans les étapes VI et VII).

Etape VI : Les zones de chute des cheveux sur la région du front et du vertex se sont reliées pour former la surface glabre; les deux zones dégarnies confluent en une bande de cheveux encore assez haute.

Etape VII : Il ne persiste qu'une mince bande de cheveux à l'avant des conduits auditifs et s'étendant en arrière jusqu'à l'occiput. L'extension du dégarnissement est maximale. Ce stade est plus rare que les stades précédents.

Un système alternatif et basé sur le schéma Hamilton-Norwood a été publié en 1977 par Ludwig.

Ce schéma décrit plutôt l'alopécie diffuse qui s'étend à partir du vertex sur le dessus de la tête, et convient donc plutôt au cas de la chute de cheveux chez la femme. Il peut être appliqué également aux hommes connaissant une chute de cheveux similaire (un cinquième des hommes concernés par la chute des cheveux).

 

retour à la page d'accueil