Possibilités de thérapie lors de la chute des cheveux

Avance cite : les cheveux qui tombent ne reviennent pas lors de la chute des cheveux causée par l’hérédité ; pour les autres types de chute de cheveux, il existe beaucoup de possibilités de les refaire pousser ! Par conséquent, en ce qui concerne la chute héréditaire des cheveux, il faut agir aussi rapidement que possible si l’on désire conserver ses cheveux restants.

De nombreux médicaments affirment pouvoir maintenir en partie la 1ère condition des cheveux. Le revers de la médaille, sont des effets secondaires possibles, non souhaités, comme par ex, des perturbations de la puissance sexuelle.

Important : par conséquent, on devrait absolument miser sur des composants d’origine naturelle (aucun produit chimique) qui sont contenus dans quelques médicaments et suppléments nutritionnels. Ils semblent tous avoir une chose en commun : si on en suspend la prise, la chute des cheveux augmente à nouveau.

Avant tout, nous devons être clairs : toutes ces préparations sont en premier lieu utiles pour la prévention ou l’arrêt de la chute des cheveux ; dans certains cas, les cheveux peuvent certes repousser (au cours d’une chute des cheveux diffuse ou circulaire). Pour un cas isolé, il est très difficile de prédire si, et dans quelle mesure, les cheveux repousseront. La diminution des différentes préparations peut de nouveau occasionner la chute des cheveux, surtout, lorsqu’il s’agit d’une chute des cheveux induite génétiquement.

Fréquemment, l’alopécie androgénétique commence par le creusement des golfes temporaux ou une tonsure, et à un stade avancé, atteint une calvitie.

Fondamentalement, en ce qui concerne la calvitie, il existe l’espoir de réactiver les racines des cheveux, étant donné qu’un homme atteint de calvitie possède autant de racines de cheveux que s’il possédait une chevelure complète. Seulement, les cheveux sont si atrophiés, qu’ils ne sont quasiment plus reconnaissables.

Il est possible de refaire pousser les cheveux perdus dans certaines situations (avant tout, lors de chute de cheveux diffuse et circulaire), cela exige cependant du temps et de la patience. En l’espace de 4 semaines, les cheveux peuvent- en général – ne pas repousser, car la phase de repos des cheveux en elle même (nommée la phase télogène) dure jusqu’à 4 mois.

Le résultat des préparations concernant la croissance des cheveux, respectivement contre la chute des cheveux, peut par conséquent, de façon réaliste, être estimé au plus tôt après 4 à 6 mois.

 

retour à la page d’accueil