Types et Causes de chute des cheveux

Les types les plus fréquents de chutes de cheveux sont :

  1. Chute de cheveux hormonales resp. Alopécie androgénétique
  2. Chute des cheveux circulaire resp alopezia areata
  3. Chute des cheveux diffuse resp. alopécie diffuse

1. Alopécie androgénétique

L’alopécie androgénétique est fréquemment décrite, comme chute des cheveux causée par l’hérédité. La cause en est l’Hormone DHT (Dihydrotestosterone) La chute des cheveux provoquée, est, selon l’avis dominant, causée génétiquement. Si, également, beaucoup de DHT est présent dans le cuir chevelu, et s’il existe une hypersensibilité, la phase de croissance des cheveux est réduite. Un homme chauve ne possède par conséquent, pas moins de follicules qu’une personne avec une pousse de cheveux complète, mais la phase de croissance des cheveux est si fortement réduite, qu’elle est peine encore visible de l’extérieur. Conséquence : les follicules s’appauvrissent petit à petit, ce qui est attribué à l’hypersensibilité sur la DHT. La phase de croissance (ainsi nommée phase anagène), se maintient dans des conditions normales pendant une période de 2 à 5 ans. Dans le cas d’une chute de cheveux causée héréditairement, ceux-ci ne peuvent cependant plus se développer et redeviennent un duvet à peine visible. Un type de cheveu intéressant est celui de la nuque, particulièrement hypersensible à la DHT, une greffe des cheveux est toujours d’actualité !

Fréquemment, l’alopécie androgénétique commence avec le creusement des golfes temporaux ou bien d’une tonsure et atteint la calvitie au stade avancé. Un homme atteint de calvitie possède autant de racines de cheveux que dans le cas d’une chevelure complète. Les cheveux sont seulement si appauvris, qu’ils ne sont quasiment pas reconnaissables.

Fondamentalement, il existe même pour la calvitie, l’espérance de réactiver à nouveau les racines de cheveux. Ce processus est cependant long et exige un peu de patience. En l’espace de 4 semaines, les cheveux peuvent repousser après une phase de repos télogène de 4 mois.

Le succès des préparations concernant la croissance des cheveux, respectivement, contre la chute des cheveux peut, par conséquent, de façon réaliste, être considérée au plus tôt après 4-6 mois.

Comment est constitué DHT ?

de la transformation en Testostérone. Le DHT est très important pour le développement de l’embryon humain et pendant la puberté, pour la transformation de l’homme jeune en homme. Les fonctions exactes et l’importance du DHT, après la puberté sont jusqu’ici, encore inexplorées. Mais elles ont malheureusement, manifestement la propriété négative d’agresser la follicule sur le dessus de la tête, ce qui provoque la chute des cheveux.

2. Chute des cheveux circulaire

L’alopecia areata, est davantage connue comme chute des cheveux circulaire. On veut signifier, par là, une chute des cheveux circulaire, pathologique, localement délimitée.

La chute des cheveux circulaire est la maladie de chute des cheveux la plus fréquente (environ 1,5 millions de personnes en France, en souffre) et elle peut survenir à chaque âge de la vie, fréquemment, mais dans la 2ème et 3ème décennie de la vie. Typiquement, il existe sur la tête recouverte de cheveux, un ou plusieurs endroits circulaires chauves, c’est la raison pour laquelle, on parle de chute des cheveux circulaire. Dans leur zone de délimitation, on trouve fréquemment de courts cheveux cassés, qui sont plus minces à leur extrémité. Les endroits chauves sont lisses, le follicule pileux reste cependant préservé. Qui plus est, il existe fréquemment des modifications supplémentaires sur les ongles (fossettes, rainures).

Origines de la chute des cheveux circulaire

Jusqu’ici, la science, n’est pas parvenue complètement à déterminer les origines de la chute des cheveux circulaire. On présume cependant, que les cellules immunes, qui devraient se charger particulièrement de la défense des virus et des bactéries, combattent les cellules dans les racines du corps propre. Il s’agit par conséquent d’une perturbation du système immunitaire. Les cheveux sont reconnus comme étrangers par le système immunitaire et repoussés de façon logique. Cela se produit, pendant qu’au préalable, se constitue une réaction d’inflammation, qui perturbe la croissance des cheveux et finalement en provoque la chute. Pour quelques personnes, ces endroits nus, augmentent également sans nouveau traitement et sont par conséquent, temporairement limités. La chute des cheveux peut également se poursuivre davantage, ce qui peut finalement occasionner la perte de tous les cheveux (ainsi nommée Alopecia totalis).

Une origine psychique ne s’est manifestement pas jusqu’à présent, justifiée dans les études. Le fait que la chute des cheveux circulaires due au stress ait été déclenchée, est ainsi un fait spéculatif. Une certaine hérédité pourrait cependant en être la cause avec une fréquence familiale de 10 à 25 %.

Traitements pour les chutes de cheveux circulaires :

Comme déjà écrit auparavant, la chute des cheveux circulaire est une maladie auto-immune. Les défenses de l’organisme s’attaquent au follicule lui-même, ce qui provoque la chute des cheveux. La chute des cheveux circulaire est traitée à l’aide d’une immunothérapie, que l’on nomme topique. Ce qui fonctionne selon les principes suivants : 1) Un produit chimique (DCP) est constitué, afin de déclencher une réaction allergique, 2) De ce fait, le système immunitaire est détourné et 3) stoppe ainsi la chute des cheveux.

Tout le monde est allergique au Diphenylcyclopropenon (DCP). Le DCP n’est pas admis comme médicament et par conséquent doit être référé principalement pour les cliniques. Pendant le traitement, cela peut occasionner diverses réactions (tumescences des ganglions lymphatiques, modifications de la pigmentation). Le DCP n’est certes pas une substance hasardeuse, cependant la thérapie demande aux patients beaucoup de temps et d’argent. Le traitement se répète chaque semaine. Arrière-goût déplaisant : le cuir chevelu démange, rougit et devient pelliculeux. Le succès n’est pas garanti pour cette forme de thérapie.

Une possibilité de traitement supplémentaire est la thérapie nommée PUVA. Mode de fonctionnement : rayons ultraviolets associés à un médicament, qui rend la peau sensible à la lumière. Les avis des experts concernant cette méthode sont différents, car l’utilisation à long terme augmente probablement le risque de cancer de la peau chez les malades. Cette méthode est par conséquent, à juste raison, encore rarement utilisé.

3. Chute des cheveux diffuse

On parle de chute des cheveux diffuse (Alopécie diffuse), si l’épaisseur des cheveux située au-dessus de toute la tête diminue largement. En passant les mains dans les cheveux, beaucoup d’entre eux restent accrochés entre les doigts. Une pathologie d’un nombre élevé de cheveux qui tombent, se produit, si quotidiennement, plus de 80-100 cheveux tombent, pendant plusieurs semaines. Cette chute des cheveux représente un phénomène très fréquent et se produit souvent aussi bien chez les femmes que chez les hommes. Une chute des cheveux diffuse peut survenir au cours d’infections graves ou chroniques ou également en cas de stress. Le fait est connu, que quelques médicaments, peuvent également occasionner une chute de cheveux diffuse. Qui plus est, une chute des cheveux diffuse peut être provoquée par des perturbations du métabolisme, comme par ex, une dénutrition au blanc d’oeuf (cad un manque d’acide aminés), un manque de vitamines, une sur ou sous infection, de la glande thyroïde, une maladie de la glycémie, des maladies métaboliques . Il n’existe cependant ici, pas de méthode de diagnostique homogène, parce que de nombreux facteurs peuvent être responsables d’une chute de cheveux diffuse.

Le traitement le plus efficace, consiste à trouver la perturbation sous-jacente et y remédier de façon durable. En l’espace de plusieurs mois, cela peut provoquer une chute des cheveux.

 

retour à la page d’accueil